• Accueil
  • Plan du site
  • Nous contacter
  • Administration
  • A-
  • A
  • A+
Les Moutiers en Retz
Bandeau inférieur

Mairie en ligne/PAPI de la Baie de Bourgneuf/29 actions de défense contre la mer sur le territoire

29 actions de défense contre la mer sur le territoire

Programme d'Actions pour la Prévention des Inondations


Suite à un appel à projet de l’État, la Communauté de Communes Océan-Marais de Monts, chargée de la défense contre la mer pour le compte des communes, a mis en place le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI).
Après le PAPI d’intention validé en 2012 (phase de préfiguration), le PAPI complet a obtenu un avis favorable de la Commission Mixte Inondations le 19 décembre 2013.

Le PAPI : une volonté de cohérence d'actions sur le territoire
De nombreuses tempêtes historiques ont eu lieu sur le territoire de la Baie de Bourgneuf. Pour rappel, les quelques dates de 1940, 1972, 1990… et la plus marquante en 2010 : la tempête Xynthia . Ce dernier évènement sert de référence pour la gestion des risques d’inondations.

Ainsi, la volonté d’une cohérence d’actions sur ce territoire pour la lutte contre les inondations, et la construction d’une culture commune du risque s’est faite ressentir.
En fonction d’évènements à plus ou moins grande échelle, et au regard des enjeux du territoire (économiques, environnementaux,…), un diagnostic précis a été établi et une stratégie d’actions a été développé.

Chiffres clés

- 5 collectivités
- 29 km de cordon dunaire
- 43 km de digues
- 35 000 ha de marais littoraux
- PAPI d’intention 2012 labellisé

29 actions selon 7 axes du PAPI, entre 2014 et 2019

Les axes et leurs actions sur 6 ans :
Vous retrouverez les actions par axes dans les rubriques ci-dessous.
1- Connaissance et conscience du risque
2- Surveillance, prévision
3- Alerte et gestion de la crise
4- Prise en compte du risque d’inondation dans l’urbanisme
5- Réduction de la vulnérabilité des habitats
6- Ralentissements des écoulements
7- Gestion des ouvrages de défense contre la mer

La commune des Moutiers en Retz et le Syndicat Intercommunal du Port du Collet se sont associés aux Communautés de Communes de Vendée Océan-marais-de-Monts et Pays du Gois Pays pour établir un Programme d'Actions de Prévention des Inondations dont le sigle est connu sous la forme de l'acronyme: le PAPI de la Baie de Bourgneuf.

La structure pilote est la Communautés de Communes Océan-marais-de-Monts
La constitution de ce groupement était une condition nécessaire pour obtenir l'appui des services de l'Etat qui a reconnu et validé le programme proposé fin décembre 2013.

Les principaux partenaires se sont inscrits dans la réalisation de ce programme sur 6 ans par la signature d'une convention finalisée le 23 juillet 2014.
Les Co-porteurs du projet s’engagent, par la mise en oeuvre des actions de ce programme décliné en 7 axes et qui concerne donc la période 2014-2019, à traiter de manière concertée et globale les problématiques de gestion des risques d’inondation, à informer le public pour développer la conscience du risque, et à réduire la vulnérabilité des personnes, des biens et des territoires aux phénomènes naturels prévisibles d’inondation.
 
La convention prévoit une répartition du financement à hauteur de:
* 40% par l'Etat.
* 15% par la Région.
* 15 % par le Département.
* 30 % par la commune des Moutiers et le SIVOM
 
Les décisions de mise en place du financement des actions prévues par la convention sont prises par les entités concernées dans le cadre de leurs règles habituelles et dans la limite des dotations budgétaires annuelles. 
 
En ce qui concerne l'axe 7 et ses actions relatives aux ouvrages de protection, les travaux envisagés sont les suivants :
- Confortement des perrés des Frêsches et des Roches Rouges.
- Rehausse chasse mer dans la zone du Boulevard de l’Océan.
- Traitement de l’exutoire du Coeff Barreau.
- Rehausse de l’accès à la plage du Lancastria.
- Confortement de la tenue du perré maçonné en rive droite du Port du Collet.
- Confortement du système de protection le long du Port du Collet.
- Suppression du parking pour favoriser le rechargement en sable au niveau de la Pointe aux Sables.
 
Le coût global de l'ensemble de ces travaux est estimé à plus de 3 millions d'euros (commune + SIVOM). 
L'attribution effective du financement de l’État est conditionnée à :
* la réalisation de différentes études, des études de dangers pour les digues classées (c'est le cas pour tout notre littoral et le Port du Collet)
* l'obtention de labels,
* l'avis favorable des commissions régionales,
* l'obtention des autorisations administratives, notamment vis-à-vis de la protection de l'environnement.